Vous devez avoir Adobe Flash Player pour lire les images.

Cliquez ici pour télécharger Adobe Flash Player.

L’odysée intérieure

Pénélope, c’est l’odyssée immobile, intérieure. Ce qu’Ulysse a affronté hors de lui, elle l’affronte en elle-même : ses désirs et ses dégoûts, sa prison, ses envies d’évasion. C’est une femme, fut-elle femme de roi, aux pouvoirs limités par une société qui la contraint. Ulysse parti, elle doit subir l’assaut de ses désirs : un jour, devra-t-elle céder à l’un deux ? Ne doit-elle pas, en même temps, préserver les apparences. L’apparence de la pureté de ses intentions.
Le mythe est un récit explicatif de 1) la création du monde ; 2) des phénomènes naturels ; 3) du statut de l’être humain et 4) de la genèse d’une société.
L’étude des mythes est aux fondements même de la pratique psychanalytique.

La société du spectacle a mis le fantasme de l’avant. Images de papier glacé, conseils pratiques : suivez votre instinct, Dix trucs pour harponner le mec de vos rêves. La spontanéité et le goût du risque sont au goût du jour. On fait des héros de ceux qui s’élancent dans le vide pour éprouver l’ivresse. Vivre pleinement, c’est être capable de faire table rase du passé pour recommencer sa vie…
Mais aussi : un tiens vaut mieux que deux tu l’auras. La même société du spectacle fait la promotion de la pérennité du couple et du dialogue. C’est à devenir fou.
Ah si seulement l’homme de ma vie (mon époux) pouvait venir à bout de mes fantasmes.
Tout peut-il se régler par la communication ?
Important : L’interprétation symbolique d’une oeuvre ne doit jamais tordre le texte pour lui faire dire ce qu’il ne dit pas.
Chaque mot, chaque respiration, chaque virgule est respectée, musicalement, le moindre accord, la moindre dissonance est mise à contribution dans un faisceau de significations qui participe de l’ensemble de la relecture. Tout est déjà là.

Vivre l’un avec l’autre, puis l’un à côté de l’autre. Modernité de Pénélope. La femme qui attend n’est pas seulement une femme qui attend, elle est la somme de ses fantasmes. Elle est multiple, démultipliée : la femme dans tous ses états. Elle rêve d’autres possibles, d’autres amants, d’autres incarnations d’elle-même.
d’autres possibles, d’autres amants, d’autres incarnations d’elle-même.
Le couple : image d’Épinal du bonheur domestique. Mais c’est aussi l’enfermement, la cohabitation forcée, restreinte, la contrainte. Le mariage peut ainsi être vu comme la mainmise institutionnalisée du pouvoir masculin dans le but de brider le plaisir sexuel féminin, par trop menaçant : une prison. Sa femme liée pour de bon, l’homme n’a plus à fournir d’effort pour se la gagner.
Ulysse n’est jamais parti. Mais il n’a jamais été présent. Pénélope n’attend pas Ulysse; elle attend l’amour, le cherche y compris à travers les visages de ses prétendants fantasmés.
Transformation de l’attente en tentations.
L’amour est aveugle. L’amour triomphe de tout. Vraiment ?