Vous devez avoir Adobe Flash Player pour lire les images.

Cliquez ici pour télécharger Adobe Flash Player.

Le miroir des rêves

Le livret de Manon est probablement l’un des mieux construit du répertoire. En homme de théâtre Massenet s’est assuré que le livret écrit par Meilhac et Gille soit fidèle au roman de l’Abbé Prévost et qu’il puisse lui permettre de mettre en avant l’esprit musical du style Français. Manon n’ayant pas été présenté en écosse depuis plus de 80 ans nous avons désiré conserver l’action et les costumes à l’époque de la Régence. C’est le décor qui devient la représentation du développement psychologique de l’héroïne. Comme beaucoup de jeunes filles de son âge elle rêve d’une vie meilleure tant sur le plan matériel qu’émotionnel. Jamais satisfaite elle aspire à toujours plus. Toujours sincère, Manon se laisse guider par son instinct au service de ses désirs. La métaphore des miroirs accentue le reflet d’une société qui valorise plus le paraître que l’être. Le futur de cette jeune fille est brisé par les décisions qu’elle prend et le reflet de sa vie se fend au fur et à mesure que la société à laquelle elle essaye d’appartenir la rejette.

Au regard de la crise des années 2000 le sujet de Manon est plus que jamais d’actualité.